FORMATION ET SENSIBILISATION DES JEUNES DES COMMUNES V, VI ET CEUX RESSORTISSANTS DES ZONES SENSIBLES : UNE INITIATIVE CITOYENNE DE ABDOULAYE SOUMARÉ, SUBVENTIONNÉE PAR L’AJCAD

0
623

C’est le samedi dernier, 03 octobre 2020, à l’école franco-arabe, El Hamir Amad Ben Abdoul Aziz de Daoudabougou, qu’a eu lieu le lancement du projet de formation et de sensibilisation des jeunes des communes V et VI ainsi que ceux des ressortissants des zones en conflits, sur les questions de citoyenneté active. Ce projet qui est une initiative de M. Abdoulaye SOUMARÉ, porte le thème suivant : « Je suis un bon et paisible citoyen.» À l’occasion, les médias publics et privés y ont été invités.

C’est l’école franco-arabe, El Hamir Amad Ben Abdoul Aziz de Daoudabougou, qui a été choisie pour abriter la cérémonie de lancement du projet « Je suis un bon et paisible citoyen. » À l’initiative de M. Abdoulaye SOUMARÉ, ce projet a pour objectif de sensibiliser et former les jeunes sur les questions de citoyenneté active afin d’une bonne pratique de la démocratie dans notre pays. Dans les détails, il faut noter qu’il s’agit de doter les jeunes de capacités afin de booster leur niveau de citoyenneté.
Les jeunes ciblés, par ce projet, sont ceux des communes V et VI ainsi que ceux des ressortissants des zones en conflits. Le projet qui s’étendra sur un mois et 10 jours abordera, avec la jeunesse desdites zones, les questions de citoyenneté, de cohésion sociale, de résolution de conflits, de circulation routière. Aussi, pour se faire, ce sont d’abord les représentants, constitués de 20 associations pour les deux communes citées et des jeunes ressortissants des zones en conflits qui seront formés sur les volets de citoyenneté suscités et, qui auront à leur tour, la mission de relayer la formation reçue aux jeunes ciblés, à travers leurs bases, familles et amis.
Cette formation des formateurs s’étendra du 3 au 4 octobre 2020. Le choix, notamment porté sur ces deux communes, du District de Bamako, n’est pas fortuit. En effet, celles-ci ont été identifiées, parmi d’autres, sur la base du degré d’incivisme caractérisé et d’insécurité notoire qui y règnent. Il s’agit en substance, des accidents de la circulation routière qui y sont légions et qui causent de nombreuses pertes en vies humaines.
Ce projet, comme son thème l’indique, aura le mérite d’inculquer chez ces jeunes, les notions du savoir-vivre en communauté et de pouvoir surtout apercevoir, par-dessus tout, la nécessité de régler les conflits pacifiquement. Autrement dit, les résultats attendus viseront à faire de toute cette jeunesse ciblée, des acteurs privilégiés du civisme, qui feront de leurs environnements respectifs des havres de paix et surtout de convivialité à travers la connaissance de leurs droits et devoirs.
Notons que ce projet, louable à plus d’un titre, intervient à un moment où le pays est en proie à ces deux fléaux dont l’incivisme grandissant et l’insécurité ambiante. Face donc à ces maux qui gangrènent notre société et compromettent dangereusement l’harmonie sociale, seule une jeunesse fortement imprégnée des normes civiques pourra relever le défi du bien-être commun. Cela passe nécessairement par la formation de notre jeunesse qui constitue aujourd’hui le socle de nos différentes sociétés.
Ce combat noble et patriotique que mène, en ce moment, l’initiateur et le porteur de ce projet, en l’occurrence, Abdoulaye SOUMARÉ, mérite une attention particulière, au plus haut niveau. Si la jeunesse malienne est le plus souvent taxée aujourd’hui, à tort ou à raison, d’irresponsable et d’immature, force est de reconnaitre qu’on ne saurait jeter le discrédit sur l’ensemble car certains d’entre ces jeunes se démarquent visiblement à travers des actions d’éclat.
Aussi, reconnaissons qu’une frange partie de notre jeunesse est le plus souvent porteuse d’initiatives salvatrices, de ce genre, qui n’éclosent pourtant pas, par manque de soutien. Pour cela, il faut devoir une fierté chancelière à l’association AJCAD à travers son programme YAP- Mali qui a bien voulu apporter son concours financier afin d’appuyer ce geste, empreint de patriotisme, d’Abdoulaye SOUMARÉ.
De telles actions, dans le contexte actuel, méritent d’être pérennisées, à l’échelle nationale, pour le bien-être de nos concitoyens et pour le triomphe de la démocratie.
Souleymane KONATÉ/Duniya kibaru.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici