ENFIN, LE RETOUR DE LA PAIX, DANS LA LOCALITÉ DE NIONO ?

0
255

La localité de Niono constitue l’un des foyers de tension et d’insécurité les plus prolifiques dans notre pays. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle préoccupe, au plus haut point, les nouvelles autorités qui en ont fait aujourd’hui une priorité. Aussi, c’est dans ce contexte qu’un forum, de quatre jours, a été initié avec les 12 communes de Niono, au cours duquel sera privilégié le dialogue comme mode de résolution définitive de l’insécurité dans cette zone et du conflit intercommunautaire qui y règnent depuis.

La localité de Niono, dans le cercle de Ségou, s’inscrit depuis toujours parmi les zones les plus réputées, en proie à l’insécurité ambiante ainsi qu’aux conflits intercommunautaires, dans notre pays. Le tout récent siège de Farabougou, par des hommes armés, qui dure déjà près d’un mois et l’assassinat de l’Imam de N’Débougou, le lundi 2 novembre, sont des illustrations parfaites. Voilà pourquoi, depuis leur arrivée, les autorités de la transition politique s’activent autour de cette localité afin d’y trouver des solutions définitives aux crises successives.
Le forum initié à cet effet, par les nouvelles autorités, inclura les maires, les chefs de villages et les notabilités des 12 communes de Niono. L’intérêt de ce dialogue, entre les fils de cette partie du pays, sera de faire intervenir, directement, les différents protagonistes aux conflits qui engendrent l’insécurité. Autrement dit, ces pourparlers constitueront l’occasion pour les acteurs de la crise de se parler franchement sur leurs véritables points de désaccord. Par ailleurs, cette louable initiative permettra, à plus d’un titre, à nos autorités, de s’imprégner des causes profondes de l’insécurité et des mésententes entre les populations.
Il faut dire que cette nouvelle approche, dans la résolution du conflit à Niono, loin de l’usage des armes, mérite d’être envisagée et saluée, dans la mesure où l’option de la réplique par la force armée semble dévoilée ses limites. Pire, elle exacerbe parfois les tensions en durcissant les positions des uns et des autres
À travers ce forum, il est fort probable que ce soient les bases d’une véritable réconciliation qui auront été lancées pour juguler enfin les différends, opposant les populations. Notons que le Mali est un pays doté d’une très grande culture du dialogue et que par conséquent, se parler entre frères ennemis, d’un même peuple, peut s’avérer une arme redoutable pour venir à bout de tout conflit. Cependant, le choc des armes, même s’il s’impose souvent, pour intimer l’ordre et la loi, ne saurait être souhaitable entre les fils d’une même nation car laissant toujours des séquelles indélébiles.
En tout cas, le forum de Niono constituera, en cas de succès, l’antidote applicable aux autres localités du pays, en proie à l’insécurité issue des crises intercommunautaires.
Ne dit-on pas que la vraie paix est celle gagnée par les cœurs ?
Souleymane KONATÉ/Duniya kibaru.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici