DIX (10) JOURS DE GRÈVE DU PERSONNEL SOIGNANT DANS LES CHU DE BAMAKO

0
64

Le personnel soignant des Centres Hospitaliers et Universitaires de Bamako et Kati sont en grève depuis ce matin. Ce mouvement social compte cette fois observer un arrêt de travail de dix jours(10) à compter de ce lundi 1er mars 2021.

Le mouvement social du personnel soignant des Centres Hospitaliers et Universitaires est toujours d’actualité. Pour cause, la non satisfaction de certains points essentiels inscrits à ses revendications.
Notons que sur les douze(12)points, le mouvement met un accent particulier sur le paiement des primes de risque et de motivation relatives à la pandémie du COVID-19, ainsi que l’amélioration des conditions de travail.

S’agissant de la question des primes, le gouvernement soutient qu’il n’est pas permis de verser aux hommes en blouse blanche deux primes de même nature. Quant au porte-parole du mouvement, El Hadj Djimé KANTÉ, il réplique que celles-ci ne sont pas de même nature car l’une de ces primes est due au personnel soignant intervenant également dans le cadre de l’enseignement.

Par ailleurs, concernant la cause des contractuels, elle fait toujours l’objet de revendication car si le gouvernement a concédé à leur intégration, au plan administratif par contre, les intéressés se heurtent toujours au refus catégorique de voir actualiser leur situation.

Bien que décidés à poursuivre leur grève, le mouvement social décide d’observer le service minimum. Un geste humaniste qui va certainement éviter le pire aux usagers en ces temps particulièrement difficiles. Espérons que ce bras de fer ne s’éternise pas. Vivement pour une issue heureuse.

Issa DIAKO/Duniya kibaru.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici