UNE JOURNÉE DE REBOISEMENT, À L’ANIASCO DE NIAMAKORO, PAR LA JEUNESSE DE LA SOUS-SECTION ADEMA-PASJ DE NIAMAKORO.

0
226

Le dimanche dernier, 19 Septembre 2021, s’est tenu une journée de reboisement à l’ANIASCO de Niamakoro, initiée par la jeunesse de la sous- section ADEMA-PASJ de la même localité. Cet événement s’est déroulé en présence de nombreuses personnalités du parti de l’abeille ainsi que des autorités municipales et notabilités du quartier.

La cérémonie qui a drainé une foule immense s’est déroulée à partir de 10h. L’évènement a débuté par les mots de bienvenue du représentant du chef de quartier, qui, sans monopoliser la parole, remercia les jeunes, et l’ ensemble des invités. Il a surtout insisté sur l’importance des arbres, précisément dans un centre de santé, en ces termes : « L’origine de la médecine est l’arbre … » Et, il termina son allocution par des remerciements suivis de bénédictions.
Ensuite, le médecin-chef, Abdoulaye Coulibaly, a pris à son tour la parole, pour adresser ses vifs remerciements, au chef du quartier de Niamakoro et surtout à la jeunesse de la sous-section du parti ADEMA Niamakoro de la commune VI, pour le choix porté sur leur centre de santé. Quant au Dr Traoré, il a fait savoir dans ses propos qu’il est rare qu´un parti politique choisisse un centre de santé pour y mener des activités. Il félicita la jeunesse ADEMA-PASJ pour ses soutiens multiformes.
Toujours dans le cadre des interventions, la parole revint à Dr COULIBALY qui remercia les invités en évoquant brièvement l’importance des arbres pour le bien-être de l’environnement. Après tout une série d’hommages et de reconnaissance, s’en est suivi la remise des matériels sanitaires à DR COULIBALY par la jeunesse de la Sous-section, parti ADEMA de Niamakoro.
Le secrétaire général adjoint de la sous section du parti, Seydou DOUMBIA reconnut tout le caractère symbolique du lieu que représente un centre de santé. S’agissant du secrétaire général de la section Adema P.A.S.J de la commune VI, Mahamane TOURE, qui, par des mots d’encouragement ne manqua pas d’exprimer sa joie et ses mots de remerciements à l’ensemble des honorables invités. Parlant du reboisement, il affirma : »Celui qui veut avoir une longue vie, plante des arbres…On juge nécessaire de contribuer au développement de la population de Niamakoro à partir de ce lieu symbolique du centre de santé ». Il adressa des mots d’encouragement à l’endroit du médecin-chef, Abdoulaye COULIBALY, pour le consensus et le progrès de l’ANIASCO de NIAMAKORO. Il poursuivit ses propos en adressant un hommage bien mérité, précisément aux jeunes initiateurs de cette auguste et mémorable cérémonie, en l’occurrence, DABA Moriba Diarra et ses compagnons dont le dynamisme, la vision et le patriotisme ont été mis en évidence. Le cadre du parti, Mahamane TOURÉ, ajouta qu’il n’était guère surpris de leurs efforts car cette jeunesse très engagée ne fait que suivre les pas de leurs aînés et supérieurs. pour M. TOURÉ, c’est cela la politique <> IL encouragea la jeunesse de la sous- section de Niamakoro sur cette voie. Pour mieux évoquer l’importance des arbres, il s’enracina dans les villages pour faire l’historique de l’arbre à palabres sous lequel se prend de grandes décisions. Il termina son allocution par un appel lancé à la jeunesse de bien prendre soin des arbres tout en appelant à l’union autour du parti Adema.
Dans l’ordre des interventions, Madame le maire, après ses mots de salutation adressés aux invités, Mme Dougnon Delphine laissa entendre ceci: « Celui qui plante des arbres n’a pas vécu inutilement, planter des arbres est un effort considérable…car cela donne l’air pur et de la pluie « 
À la suite de madame le maire, DABA Moriba DIARRA, secrétaire général de la sous-section de la jeunesse ADEMA-PASJ de Niamakoro, remercia infiniment les invités, surtout ses camarades qui ont eu confiance en sa modeste personne pour l’organisation d’une telle initiative. »Le choix du centre de santé n’est nullement fortuit », disait M. Diarra tout en appelant de tous ses voeux les membres à l’union sacrée autour du parti ADEMA-PASJ.
Il faut dire que le secrétaire général de la sous-section ADEMA-PASJ, de la jeunesse de Niamakoro, et initiateur de la cérémonie justifie son action en déclarant que le fait de planter des arbres est avant tout un devoir citoyen et un moyen de rassembler les populations autour d’un idéal commun et du vivre-ensemble.
Pour clôturer l’évènement, quelques pieds d’arbres ont été plantés.
De toute évidence cette journée mémorable restera longtemps gravée dans les annales des populations de Niamakoro. De telles cérémonies méritent d’être pérennisées pour le bien-être de la communauté, dans ce contexte de réchauffement climatique.

Moussa GUINDO /Duniyakibaru.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici