RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES DOCTORANTS DE LA FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUE ET DE GESTION (FSEG) EN METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE ET PRODUCTION SCIENTIFIQUES

0
389

Sur invitation du Doyen de la FSEG, les doctorants de cette faculté ont bénéficié de l’expertise d’une sommité en matière de recherche, celle du Professeur émérite Oumar BOUARE. C’était du 22 mai au 5 juin 2021 dans la salle de conférence de la FSEG qu’une quarantaine de doctorants, en Sciences économiques et de gestion, ont vu leur capacité de recherche renforcée en méthode de recherche et de publication scientifique (animé par Pr Oumar BOUARE), en méthode COMMOR de la revue de littérature (animé par Dr Madou CISSE) et en référencement automatique de la bibliographie sous Word et Zotéro (animé par Dr Mahamadou B TANGARA). Ces deux docteurs sont des éminents enseignant-chercheurs de la FSEG.

À l’ouverture des trois semaines de séminaire, le 22 Mai dernier, le Doyen de la FSEG, Pr Soboua THERA a commencé par saluer les doctorants et leur souhaiter la bienvenue de la part de l’équipe du DECANAT. Il remercia le Pr Oumar BOUARE pour les efforts qu’il fournit pour la recherche scientifique au niveau international et national. Pour le Doyen, ce n’est pas tous les jours qu’on a un professeur de ce rang, qui, cependant, se montre toujours disponible pour la cause de la FSEG. En effet, le Pr Bouaré, pour tout CV, est détenteur d’un doctorat en mathématiques, un PhD en Economie ; membre de plus d’une dizaine de revues scientifiques et de réseaux de recherche dont l’OBSERVATOIRE DE LA FRANCOPHONIE ÉCONOMIQUE, UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL, CANADA ; membre permanent du RESEAU THINK TANK UEMOA, OUAGADOUGOU, BURKINA FASO ; PUBLIC SCIENCE FRAMEWORK, AMERICAN INSTITUTE OF SCIENCE (Institut Américain de la Science), USA ; membre du SOUTHERN AFRICAN JOURNAL OF DEMOGRAPHY, PRETORIA, SOUTH AFRICA Editorial Advisory Panel (Conseiller du comité de rédaction) ; etc. Il est cité dans “Due to Significant Accomplishments within and Mastery of Economics.” (Les Grands Esprits du 21ème Siècle) à cause d’accomplissements importants dans le domaine et la maîtrise de l’économie ; en 2002 INTERNATIONAL BIOGRAPHICAL CENTRE, CAMBRIDGE, UK dans Who’s Who in Economics in the 21st Century (Qui est Qui en économie au 21ème Siècle) ou il bat le record contemporain de l’accomplissement, donnant le profil de personnes remarquables dans tous les domaines de la recherche dans le monde.

Ainsi, pour ce bagage intellectuel dont il est porteur, le Pr THERA invita ainsi les doctorants et docteurs présents à profiter pleinement des expériences du professeur BOUARE afin d’être mieux outillés pour la rédaction des thèses de qualité et publier des travaux scientifiques dans les meilleures revues. Pour terminer son allocution, il annonça également, comme indiqué dans le programme du séminaire, les différentes interventions devant successivement porter sur les techniques de revue de la littérature puis les référencements automatiques de la bibliographie respectivement animées par Dr Madou CISSE, enseignant-chercheur à la FSEG, connu pour ses contributions à l’enseignement de la microéconomie dans ladite faculté et le Dr Mahamadou B TANGARA également enseignant-chercheur à la FSEG qui est l’un des brillants étudiants du Pr BOUARE. C’est sur ces mots du Doyen que débuta ces trois semaines de séminaire de renforcement des capacités des doctorants.
Les interventions du Pr Oumar Bouaré durant ces trois semaines ont d’abord porté sur la construction d’une vraie problématique de recherche, un exercice difficile pour les jeunes chercheurs en général et pour les doctorants en particulier. Ensuite, il a présenté la structure générale d’une thèse de doctorat et proposé une suggestion de méthodologie pour réussir une thèse. Très disponible, le Pr Bouaré a eu à répondre aux préoccupations particulières de plusieurs doctorants dans les échanges. Enfin, il a montré aux jeunes chercheurs le format d’un d’article publiable en sciences sociales en expliquant plusieurs astuces pour qu’un article scientifique soit retenu pour publication.
Pour appuyer de façon plus spécifique les doctorants, en rédaction de la revue de littérature, une séance de travail a été animée par le Dr Madou CISSE, relative à la construction d’une revue sous l’angle COMMoR (Contexte, Objectif-s-, Méthodes, Modèles et Résultats). Cette méthode est basée exclusivement sur les articles scientifiques. Il a eu à donner plusieurs conseils sur le téléchargement des articles scientifiques sur GOOGLE SCHOLAR et sur d’autres sites spécialisés, puis de l’utilisation de la langue anglaise dans la recherche. La séance de travail du Dr CISSE sera suivie de celle du Dr Mahamadou B TANGARA portant sur les référencements automatiques sur le logiciel Zotéro. Celle-ci s’articula autour de deux volets avec les doctorants pour leur apprendre les référencements automatiques sous Word (Bibliographie, table des matières, liste des tableaux et figures, etc.) mais surtout avec le logiciel Zotéro (installation, création de compte en ligne, configuration pour accéder aux ressources en lignes, sélection de style de bibliographie, etc.)
La fin de ces trois semaines riches en connaissance de méthodes de recherche scientifique, a été marquée par une cérémonie de clôture pendant laquelle la remise d’attestions a été faite par le DECANAT en présence du Doyen de la FSEG, Pr Soboua THERA. Interrogé par la rédaction de Duniyakibaru.net sur ses impressions quant à la formation et les conseils à donner aux doctorants, Pr THERA montra toute sa satisfaction pour ce séminaire de renforcement de capacité des doctorants. En tant qu’encadreur de thèse lui-même, il dit avoir compris le besoin de renforcement en capacité de recherche des doctorants, ce qui vient d’être fait. Comme conseils aux doctorants, le Pr THERA rappel aux doctorants que la thèse est un travail continue et qu’ils ne disposent pas de tout le temps. Ils doivent constamment être au travail, car c’est l’occasion pour eux de corriger plusieurs lacunes avant la fin de la thèse qui n’est que de 3 ans. Par ailleurs, ils doivent également s’approcher des directeurs de thèse ainsi que des maitres pour plus d’échanges sur leur sujet de recherche, participer aux séminaires de recherche nationales comme internationale et discuter entre eux du domaine. « Je suis bien convaincu de la motivation des doctorants de la FSEG pour la recherche et je leur garantis que notre appui, celui du DECANAT ne feront pas défaut », concéda le Pr THERA.
À notre micro, le formateur principal, Pr Oumar BOUARE, rendit hommage au Doyen THERA et toute son équipe pour avoir autorisé cette formation et d’avoir apporté aux doctorants les outils nécessaires pour avancer dans la rédaction de leurs thèses et des travaux scientifiques futurs en trois points : la construction d’une bonne problématique de recherche, la suggestion de méthodologie pour réussir une thèse et le format d’un article publiable en sciences sociales. Il s’est félicité de voir durant la formation certains de ses étudiants devenus docteurs et ayant publié plusieurs travaux dans des revues nationales comme internationales. C’est au porte-parole des doctorants, Sékou TRAORE, de marquer la satisfaction de tous les participants. Il a salué toute la FSEG et surtout le Grand Maître Oumar BOUARE pour la qualité de la formation et des outils de recherche qu’il vient de mettre à la disposition des doctorants. Il conclut que les doctorants sont reconnaissants de tout l’accompagnement du DECANAT et de l’ensemble des Professeurs de la FSEG.
Si selon Joseph Ki Zerbo « la matière grise est la locomotive du progrès », visiblement, la Faculté des Sciences Economiques et de Gestions (FSEG) est source de progrès pour le Mali.
Amadou BAMBA / M’Bamakan DIAKITE /Duniyakibaru.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici