RENCONTRE URGENTE ENTRE LE M5 ET LA JUNTE MILITAIRE : LES PENDULES ONT ÉTÉ MISES À L’HEURE

0
110

Samedi une délégation du M5 a été reçue par la junte militaire sous bonne escorte. Il faut noter que cette réunion avait été organisée de façon urgente après que le M5 avait ouvertement reproché à la junte au pouvoir de ne pas les consulter à suffisance pour la transition politique en cours même si cette rencontre n’a pas permis de dégager une position unanime entre les deux parties, il faut noter qu’elle a eu cependant le mérite d’arrondir les angles.

Les premières dissensions entre le M5 et la junte actuellement au pouvoir sont apparues lorsque le premier a reproché au second de ne pas suffisamment les impliquer dans la transition politique en cours. Il faut dire que le M5 conscient du rôle essentiel qu’il a joué dans le départ de l’ex-Chef de l’État, compte peser de tout son poids dans le processus de refondation lancé. D’ailleurs, le mouvement du 5 juin, par la voix de son autorité morale, l’Imam Mahmoud DICKO, avait ouvertement prévenu la junte au pouvoir qu’elle n’avait pas carte blanche.
C’est donc une délégation du M5, composée d’une bonne dizaine de représentants, appuyée par quelques partis politiques, qui s’est rendue au camp du Prytanée militaire de Kati. La rencontre aura duré environ une heure et demi seulement. Dans son document qu’il a remis à la junte, le M5 souhaite des organes qui seront dirigés par des civils. Quant à la durée de la transition, le Mouvement du 5 juin souhaite qu’elle dure entre dix-huit et vingt-quatre mois. Par ailleurs, il ne souhaite pas se contenter de son rôle de simple partie consultée pour la transition mais veut aussi l’organiser. En plus, le même mouvement souhaite que le comité de suivi et veille de la transition soit composé majoritairement de ses membres et de ceux de la junte. Une structure qui aura la lourde tâche de veiller sur la refonte du fichier électoral.
Aussi, la junte n’a pas souhaité se prononcer sur cette rencontre. Il est évident qu’au sortir de cette réunion, si le M5 se frotte déjà les mains et se lèche les babines, le contenu de leur document quant à lui, fera grincer des dents au sein du reste de la classe politique malienne. Déjà que le M5 est taxé de vouloir se tailler la part du lion dans ce processus de transition politique.
Source : Jeune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici