MORT DU PRÉSIDENT DE LA CMA À BAMAKO: CRIME CRAPULEUX OU ASSASSINAT CIBLÉ ?

2
190

Sidi Brahim Ould Sidati a été assassiné ce matin 13 avril, tôt dans la matinée, devant son domicile par des individus non identifiés à moto. Transporté à une clinique de Bamako, avec un compagnon également touché, le président en exercice de la CMA a succombé à ses blessures. La confirmation de son décès a été donné par ses proches et également par un médecin.

Signataire des Accords de paix à Alger en 2015, Sidi Brahim Ould Sidati était le président de la Coordination des Mouvements de l’Azawad, cette coalition constituée des d’indépendantistes touaregs et de nationalistes arabes hostiles à Bamako depuis 2012. Ce drame a fait l’objet d’un communiqué de la part du gouvernement malien qui a condamné fermement cet acte et a promis de faire toute la lumière sur cette affaire.
Aussi, la question qui taraude en ce moment les esprits, suite à situation, est celle de savoir les circonstances de cette attaque meurtrière ainsi que l’identité de ses commanditaires. S’agit-il d’un crime crapuleux en raison de l’insécurité résiduelle qui sévit en ce moment à Bamako ou plutôt d’un assassinat ciblé en raison du statut de la victime ?
Ce fait gravissime ne risque-t-il pas d’avoir de sérieuses répercussions sur le processus de paix déjà fragile en cours? En effet, rappelons que Sidi Brahim Ould Sidati était un membre très influent de la CMA. Ce crime, en plus, vient dévoiler une nouvelle fois les failles sécuritaires auxquelles restent confrontées le citoyen lambda malien.
En attendant d’élucider cette affaire, l’insécurité semble avoir de beaux jours devant elle, au grand dam des populations maliennes qui peinent déjà à se nourrir, se soigner et se loger.
Souleymane KONATÉ/Duniya kibaru.net

2 Commentaires

  1. Assassinat ciblé ? Crime crapuleux ? Règlement de compte ? …

    On peut dire que »les deux motocyclistes armés non identifiés » sont arrivés à Bamako.

    C’est au nord et au centre qu’ on entendait ça.

    Avec cet assassinat ,il y a plus de ligne rouge Hein !!

    Concernant la qualité de la victime,- la CMA QUI A VIGOUREUSEMENT COMBATTU LE MALI- faut il s’en réjouir ? S’en attrister ?

    Tout compte fait, c’est un coup dur au processus de paix…

    ESPÉRONS LE MEILLEUR POUR LE MALI !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici