INTÉGRITÉ TERRITORIALE DU MALI: LE DRAPEAU MALIEN ENFIN À KIDAL ?

2
168

C’était hier jeudi 11 février 2021 que s’est tenu pour la première fois à Kidal, la réunion relative au Comité de Suivi des accords de paix d’Alger, après plusieurs tentatives avortées.

Enfin, a vu jour  la réunion du Comité de Suivi de l’accord issu du processus d’Alger après plusieurs échecs. Cette rencontre a eu lieu en présence des représentants du gouvernement, des membres des groupes armés de la plateforme et de la Coordination des Mouvements de l’Azawd ainsi que des partenaires du Mali. Le fait majeur lors de cette réunion était le drapeau malien qui flottait pour la première fois depuis neuf ans à Kidal. Il faut dire que la sécurité a été assurée par les groupes armés qui contrôlent encore cette partie septentrionale du pays. 

Il est à  souligner que l’objectif primordial de cette rencontre était essentiellement la mise en oeuvre des accords d’Alger qui présentent pourtant certains points de contestation aux yeux du citoyen lambda malien. Si la rencontre s’est déroulée dans une ambiance et un climat sécuritaire rassurants, cela ne doit nullement occulter les obstacles évidents qu’il faudra surmonter afin d’une mise en oeuvre définitive de ces accords. En effet, selon l’un des representants du gouvernement malien présents sur les lieux, les accords issus du processus d’Alger feront en amont l’objet d’une consultation nationale. 

Il faut reconnaître que le Peuple malien, dans son écrasante majorité, pour qui ces dits accords ne sont qu’une capitulation de nos autorités, n’avait jamais été associé à  leur signature. Ainsi déjà, s’est érigé, au plan national, un front de contestation hostile aux accords d’Alger. Dans ces conditions, les groupes armés signataires devront mettre un peu d’eau dans leur vin en révisant considérablement les points qui frisent l’inacceptable et face auxquels le Peuple malien sera debout comme un seul homme. C’est une question de souveraineté nationale. 

Pour ce faire, de part et d’autre, la prudence et le patriotisme devront être de mise pour que le drapeau malien flotte véritablement sur Kidal et pour toujours. 

Souleymane KONATÉ / Duniya kibaru.net

2 Commentaires

  1. Le drapeau tout un symbole. Vivement qu’il flotte à Kidal et que Kidal respire le Mali.
    Mais attendons la suite des événements.
    En géopolitique, tout comme en politique ,il n’y a pas de hasard.

    En de pareilles circonstances, on a besoin de maçons au pieds du mur.
    Vivement les bons hommes répondent à l’appel du Mali.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici