Après DIX ANS D’ABSENCE, LAURENT GBAGBO RENTRE EN CÔTE D’IVOIRE DANS UNE AMBIANCE MITIGÉE

0
194

Après dix ans d’absence, Laurent Gbagbo rentre en côte d’ivoire dans une ambiance mitigée
C’est ce jeudi 17 juin que l’ex-president ivoirien, Laurent Gbagbo signe son retour en Côte d’ivoire. En effet, après dix ans d’un exil forcé et son acquittement définitif par la CPI, l’homme a décidé de regagner les siens. Il faut dire que ce retour de Laurent Gbagbo est la résultante d’un accord suite à d’âpres négociations entre le régime en place et sa propre formation politique, le FPI GOR. Cependant, il faut dire que le retour de l’ancien pensionnaire de la CPI divise fortement les ivoiriens car si d’un côté ses partisans sont en liesse, de l’autre, ceux qui se réclament être ses victimes crient encore justice.
Ce jour restera sans doute longtemps gravé dans les annales d’histoire en côte d’ivoire. Si son retour avait été annoncé, c’est désormais chose faite. L’ancien Président devrait arriver par un avion de la Bruxelles Airlines à 15h 45 TU.

À titre de rappel du contexte qui a prévalu et rendu possible cet évènement, disons que tout est parti de la décision de la Cour Pénale Internationale d’acquitter définitivement Laurent Gagbo et Charles Blé Goudé alors accusés de crimes contre l’humanité suite aux violences post-électorales qui ont secoué la Côte et fait près de 3000 morts entre 2010 et 2011. Il faut également évoquer l’engagement et toute la disponibilité des autorités ivoiriennes qui dès l’annonce de la décision de la CPI, ont envoyé ses deux passeports à Laurent Gbagbo et ensuite lancé les bases d’une saine collaboration avec sa formation politique dont le FPI GOR (Gbagbo Ou Rien) pour faciliter, sécuriser et accélérer les conditions de son retour au pays.
En plus, le président de la République, Alassane Ouatttara, a même accordé des privilèges et la jouissance dun certain nombre de droits à son ancien challenger. Évidemment, le pavillon présidentiel de l’aéroport a été mis à la disposition de Laurent Gbagbo à sa descente d’avion ainsi que la rente viagère et tous les acquis d’ex – Chef d’État dont il pourra désormais bénéficier.
Toutefois, si les nombreux partisans et sympathisants du chef historique du Front Populaire Ivoirien vivent dans l’euphorie totale, caractérisée par des scènes de liesse populaire, du retour de leur mentor, force est d’admettre l’amertume au sein d’une partie des ivoiriens qui se réclament être les victimes du défunt régime de GBAGBO. Ces derniers, d’abord opposés à son venue au bercail, demandent aujourd’hui qu’il soit arrêté dès son arrivée en Côte d’ivoire et traduit devant la justice ivoirienne.
En tout cas, dans un camp comme dans l’autre, ce sont surtout les débordements qu’il faudra craindre au cours de cet évènement. D’ailleurs l’appel au calme est le mot d’ordre sur lequel les organisateurs du retour de Gbagbo, tout bord confondu, ont mis l’accent. Il est évident que la moindre étincelle dans cette situation peut provoquer le brasier qui risque encore d’enflammer la Côte d’ivoire car les plaies causées par le passé peinent à se cicatriser.
Dans ces conditions, l’attitude de l’homme pour qui de nombreux ivoiriens diront aujourd’hui « Akwaba » sera déterminante pour éviter un probable bain de sang. Il suffira toutefois de se remémorer le passé et d’en tirer toutes les leçons. À ce niveau, il faut dire que les geôles de la CPI, hormis la privation de liberté, auront été un cadre propice à la réflexion et surtout au sens de la retenue pour le » Woody de Mama », comme on le surnomme. Ainsi, l’ex-president, Laurent GBAGBO, au delà de toute autre consideration, représente aujourd’hui un atout potentiel pour lancer les bases d’une véritable réconciliation entre frères ivoiriens. Cela emporte certes des sacrifices dont ceux de se retirer du terrain politique et d’enfiler le maillot d’arbitre pour calmer le jeu. C’est à ce prix que les ivoiriens retrouveront peu à peu le goût de la paix et du vivre ensemble longtemps perdus.
Souleymane KONATÉ / Duniya kibaru.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici