RETOUR SUR LES TEMPS FORTS DE LA CÉRÉMONIE DE CLÔTURE DE LA FORMATION DE L’INITIATIVE  » LE CITOYEN MODÈLE » APPUYÉE PAR L’ AJCAD

0
121

C’etait le dimanche 8 août que s’est tenu, à l’école El Amir de Daoudabougou, la cérémonie de clôture, de deux jours de formation, dont le thème a porté sur le citoyen modèle, initiée par Abdoulaye Soumaré dans le cadre de la réalisation du projet YAP-MALI (Youth Action for Peace), piloté par l’Association des Jeunes pour la Citoyenneté Active et la Démocratie (AJCAD). Cette rencontre a enregistré la présence de M. le représentant du Maire de la commune V, de notabilités du quartier ainsi que de celle de nombreux médias conviés à l’occasion.

Cette cérémonie de clôture, relative au thème du citoyen modèle, qui s’est déroulée le dimanche 8 août dernier, fut le couronnement de deux jours de formation sur les notions de la citoyenneté active et la cohésion sociale, la résolution de conflits, la circulation routière et le leadership, visant les leaders d’associations communautaires de la commune 5 du District de Bamako, des ressortissants des zones en conflits et des secrétaires généraux de l’AEEM et leurs adjoints des dix lycées de ladite commune.
L’initiateur de ce louable projet est Abdoulaye Soumaré, dans le cadre de la réalisation du projet YAP-MALI que pilote l’AJCAD. La cérémonie qui se voulait assez solennelle a été introduite par le chant de l’hymne national entonné par l’auguste assistance présente, suivi d’un magnifique poème, en langue nationale, artistiquement récité par le jeune et talentueux Chaka Kéita dit Lawalé Chaka. Après quoi, le représentant du maire et le chef du quartier de ladite localité ont successivement pris la parole pour reconnaître tout le bien – fondé de cette initiative avant d’en remercier ses promoteurs pour les efforts inestimables consentis en faveur de la communauté en particulier et du pays en général.
Au menu des réactions, il est à noter celle du chargé à l’organisation et représentant du bureau de la coordination de l’AEEM, M. KÉITA qui a reconnu toute la nécessité de ce genre de formation à l’endroit de ses pairs et s’est dit tout convaincu du rôle majeur que celle-ci jouera dans le cadre de l’apaisement, de la sérénité et de l’acalmie en milieu estudiantin.
Notons que les bénéficiaires, de cette formation empreinte de normes civiques et citoyennes, qui représentent désormais des ambassadeurs auprès de leurs communautés respectives seront les courroies de transmission indispensables à relayer les informations reçues sur le thème du citoyen modèle. Aussi, en guise de reconnaissance à la participation des uns et des autres, des attestations ont été publiquement remises à l’ensemble des participants, de quoi les outiller dans leur lourde et singulière mission de sensibilisation des populations à la base.
De toute évidence, cette formation est une aubaine qui vient presqu’à point nommé dans la mesure où le pays se trouve plus que jamais confronté à une crise multidimensionnelle qui fragilise aujourd’hui encore son équilibre social et remet fortement en cause les notions du vivre ensemble et de l’aceptation de l’autre. À ce titre, il ne serait point excessif de reconnaître le caractère salutaire de cette initiative émaillée de patriotisme d’Abdoulaye Soumaré, incarnant une jeunesse exemplaire et responsable, dans cette reconquête de la paix et de la cohésion sociale, au regard du contexte difficile que traverse le Mali en ce moment.
Il faut le dire, les jeunes constituent aujourd’hui la couche la plus vulnérable des conflits tous azimuts et par conséquent, de l’effritement des piliers de la citoyenneté qui gangrènent fortement le pays. Dans ces circonstances, seule une jeunesse suffisamment avertie sera de taille à relever le challenge tant attendu.
Souleymane KONATÉ / Duniya kibaru.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici