QUI A ENLEVÉ LE CHRONIQUEUR MOHAMED BATHILY DIT RAS BATCH ?

1
362

Mohamed BATHILY, connu sous le pseudonyme de Ras Batch et chroniqueur dans une des radios libres de la place, est porté disparu depuis la nuit dernière. Aussi, des soupçons de son enlèvement enflamment les débats sur les réseaux sociaux et même parmi les médias. En tout cas jusqu’à présent, aucune information n’a encore fusé sur les circonstances de sa disparition.

C’est la nuit dernière que sa disparition aura constatée. Mohamed BATHILY, surnommé Ras Batch, puisque c’est de lui qu’il s’agit est chroniqueur pour une des radios libres de Bamako. Il faut dire que Ras Batch avait acquis une certaine notoriété de par le charisme qu’il a d’aborder les sujets les plus sensibles et cela dans tous les domaines. Se caractérisant par la violence dans ses propos, l’homme, le plus souvent, n’hésite pas à s’attaquer aux plus hautes personnalités du pays.

Notons que Ras Batch avait déjà connu des démêlées avec la justice pour raison de sa profession. Aussi, la question qui taraude en ce moment les esprits est celle de savoir les circonstances de la disparition du chroniqueur. Cependant, c’est la thèse de l’enlèvement de l’homme par les services secrets qui semble pour le moment privilégiée et accréditée par ses défenseurs.

Il faut aussi reconnaître que ce mode opératoire qui consiste à enlever clandestinement les individus est caractéristique de nos services de renseignement. Si cette hypothèse s’avérait, on serait tenté de s’interroger si Ras Batch avait posé un acte qui le rendait passible de poursuites par les autorités.

Par ailleurs, dans cette affaire qui défraie aujourd’hui la chronique, ils sont bon nombre à penser que le chroniqueur aurait pu simuler son propre enlèvement pour gagner en crédibilité et redorer son blason. Disons que pour diverses raisons, Mohamed BATHILY alias Ras Batch avait enregistré de nombreuses défections parmi ses supporters, déçus des accointances de leur champion avec quelques politiciens peu recommandables aux yeux des populations.

Ce serait assez paradoxal qu’il soit enlevé par la sécurité d’État à un moment où les autorités de la transition viennent de rassurer la presse malienne de leur attachement à la liberté d’expression et à garantir celle-ci.
De toute façon, les jours prochains seront très édifiants quant aux circonstances de la disparition du chroniqueur qui à vrai dire ne constitue plus une véritable menace.
Et, comme le pense une partie de l’opinion, Ras Batch s’assimile aujourd’hui à un chien qui aboie plus qu’il ne mord.
Affaire à suivre !
Souleymane KONATÉ/Duniya kibaru.net

1 COMMENTAIRE

  1. Vraisemblablement, il se trouve dans les locaux de la SE….
    De source sûres, concordantes..

    Comme Motif de l’arrestation,
    On parlerait d’une tentative de déstabilisation du régime.

    Tout compte fait, à l’heure actuelle, cela ressemble à une diversion. Vu Les défis du moment.

    Pourquoi parvient on a déjouer les coups d’éclat ( pardon coups d’État) , alors que les attaques nous prennent en sandwich à longueur de journée ?

    L’heure est à l’heure du Mali, puisque le Mal lit au Mali.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici