ARÈNE SÉNÉGALAISE: GROGNE DES LUTTEURS APRÈS 10 MOIS D’INACTIVITÉ

0
222

dieynaba wone by dieynaba wone 23 décembre 2020
Face à la presse hier, les lutteurs, sur initiative de Boy Niang, ont réclamé l’ouverture de la saison de lutte. La discipline est à l’arrêt depuis mars dernier. « Nous sommes restés dix mois sans pratiquer et cela a des effets sur nos familles », cognent-ils, appelant Bira Sène, le nouveau président du CNG de lutte à mettre en place un protocole sanitaire en vue du démarrage de la saison 2021.

Poursuivant, Boy Niang et ses camarades ont demandé à l’État de subventionner la lutte en prenant en charge les droits de télévision, comme il le fait lors des grandes compétitions de football. Les gens sont en train de travailler sauf nous ».

Les lutteurs sont montés au créneau après la sortie du Comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (FSF), confirmant le redémarrage des compétitions sur le plan local à la date du 2 janvier 2021, avec l’aval des autorités étatiques.

Les lutteurs estiment qu’ils doivent être en mesure de vivre avec le virus comme les pratiquants des autres disciplines sportives. Mais certains excluent le huis clos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici