LE PLUS JEUNE IMPÉTRANT, AMADOU MAÏGA, HONORE L’UNIVERSITÉ DU MALI

0
752

Le samedi 16 janvier dernier a été marqué par la soutenance, en thèse de doctorat, d’Amadou Maïga, àla FSEG. C’était àpartir de 09h dans l’amphi préfabriqué N°1. Le thème abordé par l’impétrant s’intitulait: »Essai sur la politique budgétaire dans la zone UEMOA ».

En dépit  de l’observation stricte des mesures barrières, COVID oblige, la salle de l’amphi préfabriqué refusait du monde. C’etait en présence d’un jury de marque composé d’illustres professeurs, à savoir, Pr Ousmane Papa Kanté, Professeur Titulaire à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Bamako, Président du Jury; Pr Amadou Akilou, Professeur Titulaire de l’université de Lomé, au Togo, rapporteur; Pr Georges Hady Kéita, Maître de Conférences à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Bamako, Rapporteur;  Pr Souleymane Kouyaté, Professeur Titulaire, Université de Ségou, examinateur; Pr Antoine Fernand Camara, Maître de Conférences à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Bamako, examinateur et  Pr Youssoufou Hamadou Daouda, Maître de Conférences, Agrégé en Sciences Economiques, Université de Tahoua (Niger), Directeur de la thèse.

Soumis à rude épreuve du début  à la fin de la soutenance, le désormais Docteur, Amadou Maïga, est resté maître de son oeuvre. Il faut dire que cette joute intellectuelle s’est surtout illustrée par sa durée du fait de la complexité du thème au coeur des débats. N’empêche que l’impétrant, en l’occurrence, Amadou Maïga, a été, tout au long de la soutenance, auréolé d’éloges affranchis de toute complaisance de la part de ses professeurs et collaborateurs. En effet, son dynamisme et surtout son charisme, ont été longuement salués.

Quant au courage du plus jeune impétrant, il a été jugé, selon le Professeur Georges Hady Kéita, au choix du thème. Et, c’est le Professeur Antoine Fernand Camara qui évoquera l’éloquence du jeune Docteur. Aussi, en dehors de ses attributs intellectuels, ce sont les atouts, au plan social, du candidat au grade de Docteur en économie qui ont été évoqués. En effet, il a été dépeint tel une personne serviable, pétri d’initiatives qui ne ménage aucun effort pour manifester sa solidarité envers ses proches et notamment  l’université dans laquelle il laisse des traces mémorables.

Visiblement jovial au cours de cette cérémonie, la courtoisie d’Amadou Maïga, à  entendre ses encadreurs, lui ont toujours valu la franche et sincère  collaboration des autres. En tout cas, il est à retenir, de cette auguste cérémonie que les éloges des uns et des autres n’auront pas été vains au regard de la prestation personnelle du bénéficiaire qui, loin d’avoir montré une piètre image de lui, aura su au contraire se hisser à la hauteur des attentes. Le Jury, après délibération, a attribué à l’unanimité au jeune docteur la mention Très Honorable avec félicitations du Jury.

Cette soutenance est l’occasion de rendre un vivant hommage à tous les valeureux acteurs de la FSEG dont notamment le trio sacré constitué des professeurs Ousmane Papa Kanté, Georges Hady Kéita et  Antoine Fernand Camara grâce à  qui cette faculté est devenue très prolifique dans la production de dignes détenteurs du grade de doctorat en économie. Par ailleurs, un hommage spécial va à l’endroit du Pr nigerien Youssoufou HAMADOU DAOUDA, pour qui, la distance n’a jamais été un obstacle dans sa mission sacerdotale de former et d’encadrer les étudiants au Mali. Leurs louables actions, de toute évidence, sont à  inscrire au bénéfice d’une université naissante, à  l’instar de la nôtre, visiblement en proie à des difficultés multiformes.

Lamoussa KONATÉ / Duniya kibaru.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici