LA VOIX DES ENSEIGNANTS DES ÉCOLES PRIVÉES DU MALI S’ÉLÈVE

1
587

Suite à la décision du Ministre de l’éducation de reporter la rentrée scolaire 2020-2021 jusqu’au 25 janvier 2021, le SY.L.E.E.P.MA (Syndicat Libre des Enseignants des Écoles Privées du Mali) a tenu un grand meeting, ce mercredi 6 janvier au Lycée Baminata Diallo pour se concerter et manifester leurs cris de cœur.

D’après le Secrétaire Général du syndicat, Abdoulaye Fotigui BERTHE depuis la fermeture des écoles en mars 2019 pour des raisons sanitaires de Covid-19, les enseignants du privé sont laissés-pour-compte, ils n’ont bénéficié d’aucune assistance sociale de la part du gouvernement. La plupart de ces enseignants vivent au jour le jour, ils sont obligés si c’est possible, de s’endetter ou chercher de petits boulots, comme du travail journalier pour pouvoir joindre les deux bouts.

La nouvelle de la rentrée scolaire du 5 janvier avait été une lueur d’espoir pour ces enseignants, jusqu’à la décision in extremis de report au 25 janvier. Ils ont exprimé alors leur mécontentement lors de ce meeting. Ils sollicitent les autorités de la transition pour prendre des mesures d’accompagnements à leur égard.

Après les différentes concertations, les enseignants du privé ont décidé de faire un Sit-in ce vendredi 08 janvier 2021 devant le Ministère de l’Éducation Nationale. Nous ne méritons pas d’être marginalisés scandaient-ils.

Il faut reconnaitre que cette décision de report du gouvernement est très peu orthodoxe, quand les marchés, les églises et les mosquées sont ouverts, il est paradoxal de fermer l’école, quand on sait que les examens de fin d’année de 2019 se sont déroulés dans des conditions identiques. A moins que le gouvernement lui-même craigne de pas pouvoir être dans les délais pour une rentrée scolaire effective.

Mohamed TRAORE / duniyakibaru.net

1 COMMENTAIRE

  1. Encore et toujours l’école….

    Que d’écoles privées au Mali… souvent même sans agrément.
    l’État malien assailli de toute part , vient une fois de plus d’essuyer les effets de son irresponsabilité – face au Covid- .

    Les mesures barrières…font jaser plus d’un.
    Dans un pays où les populations se préoccupeNT plus du quotidien que de la maladie même…

    Comment donner tort à ces enseignants du privé ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici